Canaries #14 : Garachico

La ville de Garachico était le port le plus prospère de Tenerife jusqu’à l’éruption du volcan xxx de 1705. C’est à ce moment que Puerto de la Cruz s’est développée.

Nous découvrons les piscines naturelles El Caleton joliment aménagées pour la baignade entre des coulées de lave qui pénètrent dans la mer.

Nous déjeunons dans un petit restaurant de cuisine canarienne, Los Pinos.

Nous terminons la journée par un dernier bain de mer à la plage de Puerto de la Cruz.

Canaries #13 : Puerto de la Cruz

Shopping le matin et restaurant végétarien El Limon le midi, suivi d’un dessert au café du Colombus Plaza.

Après-midi à la playa del Castillo : une belle plage de sable noir à 10mn à pieds de notre appartement. Ce sable est plutôt agréable car il ne colle pas (en revanche il colle aux aimants, il doit contenir du fer !!). Et pour la première fois depuis le début de notre séjour à Puerto del Cruz, le ciel est tout bleu sans un nuage !

L’entrée dans l’eau est un peu sportive avec une température à 22°, des rochers glissants qui remplacent le sable dès le premier mètre et des vagues fortes qui semblent chercher à déstabiliser le baigneur !

Canaries #12 : Aguamansa – Pico del Teide

Départ de Puerto de la Cruz pour le parc national du Teide. Passage par la ville de La Orotava, puis nous suivons la TF-21, une superbe route  de montagne qui serpente jusqu’au parc et le traverse.

Rando forestière autour du village d’Aguamansa (8km, 280+ dénivelé). Pique nique sur l’air aménagée de La Caldera.

Montée par le téléphérique au Pico del Teide (départ à 2350m, arrivée à 3550m). Nous avons une réservation pour 16h50. Il n’est possible de rester qu’une heure au sommet, où nous effectuons l’un des 2 sentiers ouverts au public. Il existe un 3ème sentier qui permet d’atteindre le sommet du Teide 200m plus haut mais l’accès se fait sur réservation, qu’il faut effectuer auprès du parc  plusieurs semaines, voire mois, à l’avance. Avec la première randonnée du matin dans les jambes, la température élevée même au sommet (28° à 2350m) et l’altitude à laquelle nous évoluons, le petit sentier nous paraît presque difficile !

Petit rafraichissement au bar de l’hotel Parador del Teide, juste en face des Roques de Garcia, dont nous faisons ensuite le tour pour quelques photos et admirer une vallée désertique à perte de vue.

Nous redescendons par la TF-21 pour constater qu’une mer de nuage bouche complètement la côte est jusqu’à une altitude d’environ 1000m.  Elle devient un épais brouillard lorsque nous la traversons, puis la vue se dégage à nouveau sur la côte lorsque nous passons sous le plafond nuageux. Nous supposons que Puerto de la Cruz n’aura pas vu le soleil de la journée.

Après un dîner rapide à l’appartement, nous allons assister à deux petits concerts du festival international de jazz des Canaries, à quelques pas de chez nous : Gilad Hekselman et le groupe Naughty Professor

Canaries #11 : La Laguna – Playa de las Teresitas

Visite de la Laguna

Traversée du parc naturel d’Anaga : zone montagneuse avec une végétation très dense et luxuriante. Retour du soleil lorsque l’on bascule à l’est de la chaîne de montagne.

Repos à la plage de las Teresitas à San Andrés. Très belle plage de sable, bordée de palmiers et  protégée des vagues par une digue. Beaucoup de vent et de sable qui vole.

Canaries #9 : Fondation Manrique – Tenerife : Puerto de la Cruz

Nous quittons aujourd’hui notre spatieuse maison de location d’Orzola. C’était notre dernière nuit sur Lanzarote et nous regretterons nos petits déjeuners en terrasse avec vue sur la mer et les volcans.

Avant de changer d’ile, nous visitons la fondation César Manrique qui se trouve dans l’ancienne maison de l’artiste. C’est un lieu incroyable, percé dans une coulée de lave, constitué de pièces avec vue sur les volcans ou aménagées dans des bulles de lave et reliées par des galeries. Les jardins font partie intégrante de l’architecture, ainsi qu’un bassin-piscine qui traverse une terrasse en sous sol. C’est sobre et beau !

La visite terminée, nous allons déjeuner en bord de mer à Costa Teguise, ville touristique sans charme particulier.

Enfin, notre vol de 17h35 nous emmène à bord d’un ATR72 à hélices jusqu’à l’aéroport nord de Tenerife. Le vent est toujours bien présent et l’atterrissage est un peu sportif !

La découverte de Tenerife est un choc lorsque l’on connait seulement Lanzarote : tout est très construit, les routes sont chargées et notre destination, puerto de la Cruz est une grande ville où la circulation est difficile. Nous n’avions plus l’habitude des panneaux publicitaires sur le bord des routes ni des magasins omniprésents.

Canaries #7 : Caldera Blanca

Notre grande randonnée du séjour à Lanzarote : la volcan Caldera Blanca.

On y accède depuis le village de Mancha Blanca, au bout d’un chemin terminé par un petit parking. La randonnée débute par la traversée d’un immense champ de lave pétrifiée où seuls quelques lichens parviennent à survivre. Le chemin serpente dans ce désert minéral jusqu’à la base d’un immense cratère, le Caldera Blanca.

L’ascension débute doucement par le flanc droit, puis le chemin grimpe franchement pour aboutir sur la crête du cratère 300m plus haut. Le vent souffle de plus en plus fort avec l’altitude et devient réellement tempétueux arrivé sur le flan opposé. Il est presque impossible de tenir debout sur la ligne de crête et nous devons progresser quelques mètres en contrebas pour nous protéger des bourrasques ! Nous profiterons d’ailleurs d’un replat abrité pour pique-niquer. Au menu, les sandwichs préparés ce matin par Miguel, de la supérette d’en face.

Du sommet la vue est panoramique sur la chaîne des volcans, jusqu’à la mer. La profondeur et le diamètre du cratère sont également très impressionnants vus d’en haut.

La descente s’effectue tranquillement par un chemin creusé à flanc du volcan qui nous ramène jusqu’au champ de lave.

Au total, nous aurons parcouru 10km avec environ 400m de dénivelé positif. Ce qui mérite un bain de mer que nous irons prendre dans la foulée à la plage de Famara.

Le vent souffle toujours fort, la mer est bien agitée et vivifiante avec ses 21°, ce qui nous repose bien les jambes après cette bonne journée !

Canaries #6 : Marché de Teguise

Chaque dimanche, le marché de Teguise propose aux touristes un grand marché d’artisanat local. Tout le centre ville devient piétonnier et une foule impressionnante arpente les ruelles et passe de stand en magasins.

Nous y passons une grande partie de la matinée, puis rentrons en milieu d’après-midi pour manger et surtout assister à la finale France-Croatie.

Nous filons ensuite passer un moment à la plage d’Orzola avant de poursuivre le coucher de soleil sur la côte ouest, depuis le mirador del Rio.

Canaries #5 : Caleta de Famara

Aujourd’hui nous avons presque fait le tour de Lanzarote : départ en direction du Mirador del Rio pour rejoindre la côte ouest et la très belle plage de Caleta de Famara.

Il fait raisonnablement chaud à l’abri du vent (environ 28°) mais les alizés sont comme toujours très présents et font oublier le rayonnement solaire, écran total indispensable !

L’eau est transparente et l’on profite des quelques vagues pour y entrer rapidement, d’autant qu’elle affiche une température agréable de 23°.

Repas du midi dans un restaurant italien à Tinajo, le Mezza Luna, où les pizzas sont aussi bonnes que de bon diamètre !

La visite de la côte se poursuit par la ville de La Santa, qui héberge un centre de vacances style club Med orienté sport.

Nous poursuivons ensuite vers le sud au travers du parc national de Timafaya et ses grandes plaines de lave. Malheureusement la visite est fermée à cette heure et nous ne pourrons pas réaliser la visite officielle. Malgré tout la traversée dans le paysage désertique est impressionnante.

Enfin, nous débutons notre route du retour en passant par puerto del Carmen et toutes ses villas huppées.

Canaries #4 : playa de Orzola – Jardin de Cactus

Découverte de la plage d’Orzola, cachée à l’ouest de la ville. Eau turquoise, grosses vagues et vent continu, un condensé des plages de la côte est. Il faudra revenir avec les maillots de bain.

L’après-midi nous visitons le jardin des cactus. Il est situé dans une ancienne carrière d’extraction de cendres volcaniques utilisées par les anciens cultivateurs de figuiers de Barbarie pour maintenir l’humidité nocturne du terrain. L’artiste César Manrique a reconverti cet espace en terrasses où sont cultivées plus de 1400 espèces de cactacées parfaitement classées.

Nous terminons la journée sur une autre plage mi-sable, mi-rochers volcaniques de la côte est.

Canaries #3 : Volcan de la Corona – Teguise

Départ ce matin vers l’ouest. On emprunte la route du Mirador del Rio, qui surplombe l’île de la Graciosa. L’occasion d’admirer un panorama impressionnant.

Nous enchaînons par l’ascension du volcan de la Corona. Une petite balade de 3km et 150m de dénivelé qui longe le bord du cratère et permet de descendre à l’intérieur. C’est ensuite l’heure de déjeuner dans un restaurant de grillades au pied du volcan. Juste à côté se trouve une boutique spécialisée dans la fabrication de produits dérivés de l’Aloe Véra. Une plante très cultivée sur l’île.

Nous repartons vers le sud visiter Teguise, petite ville qui était la capitale historique de Lanzarote avant qu’Arrecife ne la remplace grâce au dynamisme de son port.

Enfin nous profitons du chemin du retour pour faire le plein de courses dans un des rares supermarché de l’île.

Canaries #2 : Orzola

Le soleil ne parvient pas à percer. Nous faisons le tour du port à pieds puis du village.

En face de notre rue, nous passons chez Miguel acheter les « meilleurs sandwichs » d’Orzola pour notre repas du midi : baguette badigeonnée d’huile d’olives, jambon sec, tomates et fromage. Simple mais bon.

Le temps ne s’éclaircit pas, nous partons à la découverte de la plage Caleton Blanco à moins de 2 km de notre location : un petit lagon de sable blanc et d’eau turquoise au milieu des roches volcaniques noires. À refaire pas beau temps, car le vent souffle fort.

Ce soir, repas sur le pouce en regardant la demi finale Croatie-Angleterre !

Canaries #1 : Sucy-Barcelone-Lanzarote

6h45, départ pour les Canaries. Un premier vol nous amène à Barcelone, puis nous nous envolons pour Lanzarote. Nous récupérons à l’aéroport notre voiture de location, une Fiat Bravo qui a déjà visitée l’île plusieurs fois mais qui sera suffisamment confortable pour nous 4.

Direction Orzola, petit village côtier tout au nord de l’île. Le temps est nuageux mais chaud. Nous découvrons des paysages volcaniques et désertiques, l’Islande avec 20 degrés de plus.

Nous prenons possession de notre location, puis filons faire les courses dans la mini supérette de la rue principale. Peu de choix dans les rayons, nous achèterons juste l’essentiel.

Il est temps de rentrer, la France joue sa demi finale face à la Belgique dans cette coupe du monde 2018 en Russie. Impossible de trouver une chaîne satellite française, nous assisterons à la victoire des bleus commentée en Néerlandais.